« Archiver nos souvenirs »

Le second cycle s’est déroulé à Givors, ville située au sud de l’agglomération lyonnaise. Les séances d’atelier ont eu lieu aux Archives Municipales, institution très accueillante située au dernier étage du Moulin Madiba*.

De là-haut, on entend le bruit ininterrompu de l’autoroute qui file vers Saint-Etienne à travers la vallée du Gier. La vue est belle sur la ville autrefois marquée par la présence de nombreuses industries, aujourd’hui abîmée par tant de fermetures d’entreprises depuis 30 ans.

De novembre 2019 à mi-janvier 2020, un groupe d’une dizaine de participants s’est formé et retrouvé pour des séances d’atelier radiophoniques. C’est l’hiver, et la saison est aux grèves qui ne facilitent pas nos déplacements. C’est l’hiver et l’on est bien à l’intérieur, assis en rond. Gaëlle Rivière, la directrice nous accueille le premier jour pour nous présenter les lieux. Parcours dans une institution qui conserve les traces du passé de la ville.

Le thème qui sera le point d’ancrage du travail est très vite pressenti : la vocation de l’institution nous entraîne déjà du côté des souvenirs. Dans le groupe, seule Marie-France est givordine. Ses souvenirs forment donc comme un bateau pilote pour le travail du groupe. Peu à peu chacun plonge dans sa mémoire pour retrouver au fond de soi un premier souvenir à partager.

A la fin du cycle et à partir de tout ce qui a été récolté – histoires, entretiens, lectures d’images d’archives, sons d’ambiance, chansons, échanges, etc. – Stéphane Daublain réalise la seconde création sonore :

Création sonore « Archiver nos souvenirs » – Stéphane Daublain – Givors 2020

Le Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps partiel « Les bords du Gier » a été partenaire et acteur de ce cycle. Deux soignants ont participé à l’ensemble du projet, accompagnant les personnes en soin volontaires.

Ce travail et le processus de création devait être présenté en direct par les participants au projet dans l’émission « Vivre Ensemble » de Radio Pluriel (91.5) le 25 mars 2020. Étant donné le confinement imposé par la lutte contre le Covid19, l’émission est reportée à une date encore inconnue.

Revenir en haut de page